interview de Dempsey Morel

Au début de l’aventure des médiators, j’ai rencontré Dempsey, et j’ai eu beaucoup d’affection pour ce jeune guitariste aussi fougueux que talentueux. son parcours m’a plu, et nous avons pu engager une collaboration pour des modèles signatures dont vous trouverez les coordonnées à la fin de cet interview

-peux tu te présenter

J’ai commencé ma carrière professionnelle à l’âge de 18 ans en commençant par la scène et le studio. Je me suis mis par la suite à enseigner dans des écoles de musiques entre la France et la Suisse. Je suis aussi l’un des organisateurs et le responsable du Tremplin Guitare en Scène. Je suis aussi triathlète notamment sur format Iron Man et bien évidement, je ne fais pas ce sport à titre professionnel bien que je m’entraine beaucoup. Mais je suis sûr que les 2 sont compatibles.

-comment est tu venu à la musique ?

Mon voisin et ami d’enfance voulait créer un petit band quand j’étais jeune, lui était batteur, un notre ami était guitariste et il manquait un bassiste alors je me suis mis à la basse et le soir même à la guitare. Ça a été un coup de cœur pour la six cordes avant de devenir un coup de foudre. Le vrai déclic est venu quand j’ai vu le père de mon ami jouer une reprise de Led Zep avec son groupe.

-quel est ton parcours de musicien

C’est le père (Angie pour les intimes) de mon ami situé plus haut qui était un bassiste et guitariste de talent qui a commencé à m’enseigner. Ensuite je suis allé en solfège et j’étais l’un des seuls abrutis de ma classe à aimer ça. Parallèlement je prenais quelques cours de guitare et j’ai parcouru la France en long et en travers en essayant d’apprendre de tous les guitaristes que je côtoyais, je me rendais à toutes les jam que je trouvais. J’ai ensuite étudié avec Christophe Godin et suivi des cours d’harmonie. Mais j’ai surtout travaillé très dur. Je suis une sorte de semi-autodidacte, car j’ai beaucoup appris à travers l’enseignement des guitaristes de renom et en étudiant en classe de formation musicale.

-quel matériel utilise-tu principalement?

Étant artiste Ibanez je joue exclusivement sur la marque. J’utilise un modèle particulier, une sabre prestige uppercut et une Ibanez AZ. Pour les amplis j’ai une tête Engl et Victory et mon rack d’effet et composé de diverses choses. Je suis un peu libre à ce niveau en ce moment, car je ne suis pas sous contrat. Je verrais si des propositions arrivent et si je trouve des choses intéressantes.

-quels sont tes projets actuels, passés, groupes, etc…

Comme je le disais ma carrière a réellement commencé assez tôt pour enregistrer pour une comédie musicale à Cannes et Martigues. Ensuite j’ai joué dans divers groupes avant de commencer à tourner pour le Rocky Horror Picture Show. S’en est suivi du studio, des plateaux ou des concerts pour des artistes de tout horizon tel que Dania Gio (The Voice Belgique, les anges 6, Phil Colins, Ivryse), Le cabaret Talon Aiguille etc… Par la suite j’ai donné de nombreuse masterclass, de démo dans des salons et notamment au Namm de Los Angeles, Musikmess en Allemagne ainsi que beaucoup de concert avec mon groupe Charivari et d’autre groupes soit en Guest soit en remplacement. J’ai aussi été compositeur de musique publicitaire, j’ai fait de la pédagogie pour le magazine interactif Guitare Live et bien d’autre chose, je ne peux pas tout résumer. Actuellement je m’occupe toujours du Festival Guitare en Scène en tant que responsable du tremplin. J’ai toujours mes duos avec qui je tourne (Charivari, Madeonis). On est en train de répéter notamment avec Pascal Mulot pour monter un tribute Van Halen et j’enregistre l’album d’une chanteuse Suisse du nom de « L » et je sors bientôt ma sangle Signature chez Constant Bourgeois.

-quels sont tes projets futurs ?

À l’avenir j’aimerais avoir le temps de composer mon album et toujours le projet de faire un concert au sommet du Mont-Blanc et plein d’autre chose folle ! Parallèlement continuer à développer le tremplin Guitare en Scène et le festival. -quels sont tes gouts musicaux ? J’aime beaucoup de chose. Mes premiers amours sont le rock et la musique classique et ensuite j’ai appris à adorer le jazz. J’adore Chick Corea tout comme je suis un fan de Chopin ou Liszt. Des mecs comme Steve Vai, Jason Becker, ou Ritchie Kotzen m’ont aussi fait rêver.

-que pense tu de l’avenir des musiciens, de la musique en général , et de ce qui l’entoure?

Il y aura toujours un avenir pour la musique et les musiciens, mais il est sûr que pour lui donner un avenir radieux il faut la défendre et se battre pour nos idées, nos goûts et pas se laisser envahir par un phénomène de mode parce que les autres l’ont dit ou aime ça. C’est le problème de cette génération impersonnel. Il faudra aussi qu’on s’adapte mais sans tomber dans la débilité et l’individualité

-Et là tu peux ajouter ce que tu veux

Faites de la musique pour l’âme et du sport pour le corps

Merci Dempsey !!

Vous pouvez retrouver Dempsey sur YouTube ici et

Retrouvez son modèle signature en cliquant sur l’image:

Dempsey:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :