Interview de Marc Lonchampt

Marc est un guitariste que j’ai rencontré dans divers festivals, et qui faisait des démonstrations pour les luthiers. Sa sympathie naturelle m’a plu, mais son talent immense aussi.

Il a adopté un médiator en PaperStone qu’il a utilisé lors de ces démos. Ce multi-instrumentiste avec son allure de cowboy (dans le bon sens du terme) ne peut qu’attirer la sympathie que j’ai pour lui. Mais laissons-lui la parole :

-peux-tu te présenter ?

Je suis guitariste, multi-instrumentiste, et par la force des événements
réalisateur et producteur de musique.

-comment es-tu venu à la musique ?

J’ai souhaité jouer de la guitare très tôt, dès l’âge de cinq ans.
Dans ce but, j’ai suivi une formation de piano classique pendant quelques années,
avant de retranscrire ces connaissances en autodidacte sur une guitare.

-quel est ton parcours ?

Pas mal de groupes dans la région de Marseille les premiers temps,
puis arrivée à Paris à l’âge de seize ans pour y faire ce métier…

-quel matériel utilises-tu principalement ?

Comme guitariste, quelques modèles signatures sous mon nom, une « Galia » de Nemeton Acoustic, une « Valentin » OM, une « Brian Moore » (luthier américain) , et pas mal d’autres
guitares, Gibson Artisan, Fender Strat, quelques Ibanez, Yamaha, Cort, Takamine etc…
Généralement, je n’utilise pas d’ampli, seulement un pédal-board minimaliste composé
d’un multi-effet Zoom, d’un looper Boomerang, et accessoirement d’un booster…

Pour le studio, un piano concert Pleyel P190, un FA-08 Roland, une Maple Custom Yamaha & Paiste cymbales, quelques basses Cort & Fender JB. Et tout un environnement, consoles, micros, prÈamps…

-quels sont tes projets actuels, passés ?

Énormément de production d’artistes divers, pas mal de concerts comme sideman, beaucoup
de composition aussi pour des librairies musicales. En parallèle, mes albums perso, de 1983
à aujourd’hui, déclinés sous diverses formes, Jazz, Pop-Rock, acoustique…

-quels sont tes projets futurs ?

Promouvoir mon tout dernier CD-DVD « Waves » , qui a subi de plein fouet les restrictions actuelles, alors que les concerts pour sa sortie étaient programmés dès Mars 2020…
Et, actuellement, je prépare un nouvel opus, CD & DVD , qui verra le jour à l’automne, je pense…

-quels sont tes gouts musicaux ?

Très variés, inconditionnel des Beatles, de Mozart, Morricone, Hiromi Uehara, Miles & Coltrane,
John Williams, et bien sûr d’énormément de guitaristes de tous horizons…

-que penses-tu de l’avenir des musiciens , de la musique en général , et de la lutherie ?

Difficile de répondre en quelques lignes…Le « show-Biz » étant le reflet de la société, la culture
mise à mal en cette période n’augure rien de bon, ni pour les artistes, ni pour les gens en général.
Il y a de plus en plus de grands musiciens partout sur la planète, mais aussi une offre grandissante d’une médiocrité affligeante, face à un public que certains ont souhaité d’une inculture crasse…
Les passionnés, qu’ils soient musiciens, luthiers, artistes de diverses disciplines, sont les indésirables de ce système, et ce, depuis longtemps. A nous, à eux de tenter de survivre à tout prix.

-et là tu peux ajouter ce que tu veux

Merci, Daniel, pour cette interview ! J’ai le très beau souvenir de notre rencontre et ton modèle
« Paperstone » toujours en poche !


https://www.youtube.com/c/MarcLonchampt/videos
https://www.marclonchampt.com
https://www.facebook.com/marclonchamptmusic

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d bloggers like this: